RDC : 20 morts, 41 sauvés et près d’une centaine de disparus dans le naufrage d’un bateau en provenance de l’Ouganda

RDC : 20 morts, 41 sauvés et près d’une centaine de disparus dans le naufrage d’un bateau en provenance de l’Ouganda

Photo d'illustration

Photo d’illustration

Le naufrage d’un bateau affrété par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR), sur le Lac Albert a fait environ 20 morts, 41 sauvées et de nombreuses personnes disparues samedi alors que le convoi constitué en majorité des réfugiés congolais en provenance de l’Ouganda rentrait au Congo.

Les 41 rescapés ont été conduits au centre hospitalier de la localité ougandaise de Bundi Budio. Selon les informations des services de renseignement ougandais rapportées par le chef de collectivité de Bahema Sud, l’embarcation avait à son bord environ 150 réfugiés congolais qui ont décidé de regagner leur pays après plusieurs années d’exil dans le camp ougandais de Tchangwali.

Avant de monter à bord du bateau naufragé, les réfugiés congolais avaient emprunté l’axe routier Kitebere-Bundi Budio.

Après le drame, les autorités locales ougandaises ont indiqué que des recherches se poursuivent sur le Lac Albert en vue de retrouver d’autres corps. Et le bilan s’annonce encore plus lourd.
Il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. On note également la perte de plusieurs objets de valeurs qui se trouvaient à bord de cette embarcation. Les causes ce drame restent jusque-là inconnues.

L’ambassade de la RDC en Ouganda, attend le rapport des officiels ougandais et du HCR pour avoir plus de précisions sur ce naufrage.

Une équipe d’autorités coutumières congolaises du territoire d’Irumu (Ituri) s’est rendue dimanche en terre ougandaise en vue de s’enquérir de la situation. Comme si c’était une coïncidence, il y a deux le ministre des Transports et Voies de communication, Justin Kalumba, a lancé à Kinshasa la campagne «port obligatoire de gilet de sauvetage ». La campagne, selon le ministre, entre dans le cadre du programme d’assainissement des conditions de navigation sur le fleuve et sur les lacs congolais.

Voilà que deux jours après, un drame frappe la RDCA qui allait retrouver une centaine de ses fils et filles qui ont compris qu’on est mieux chez soi qu’ailleurs. Malheureusement pour bon nombre parmi eux, l’odyssée se termine là.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
OugandaRDC

Related Articles

Centrafrique : Un important stock d’armes découvert par les Sangaris dans un fief anti-balaka

Etrange découverte dans le quartier nord de Bangui, fief des milices Anti-balaka ce mardi. Les forces françaises ont découvert une

Il y a 52 ans Patrice Lumumba nous écrivait ceci

A l’occasion de la commémoration de la mort de l’ancien premier, premier ministre congolais, Patrice Lumumba, Oeil d’Afrique, vous propose deux lettres

Kinshasa paie les frais de séjour de sa délégation et ceux du M23 à Kampala

A Kampala, le dialogue, engagé depuis deux mois, s’éternise entre Kinshasa et le M23. Les négociations pour tenter de mettre

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Fridoline Dalmeda Ndoudou
    Fridoline Dalmeda Ndoudou 27 mars, 2014, 08:56

    Heeeee seigneur ai pitier de nous hooooo vraiment ,o tjr mieux chez soi,malgree la miser voila sa????

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*