RDC: Deux civils tués par le M23 à Kiwanza

RDC: Deux civils tués par le M23 à Kiwanza

Deux civils ont été tués par les combattants du mouvement du 23 mars (M23), dans la nuit du 1er au 2 mai, à Kiwanza, territoire de Rutshuru, dans la province du Nord- Kivu (est de la RDC), a indiqué jeudi Omar Kavota, vice-président et porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, dans une déclaration à la presse.

Selon M. Kavota, les deux victimes ont été surprises par les balles du M23, au moment où ils regagnaient leurs domiciles vers 20h00, après s’être abrités pendant quelques heures chez des voisins, fuyant les M23 qui cherchaient à piller dans leur quartier.

« Tôt ou tard, le M23 répondra de ses actes », a-t-il affirmé, tout en interpellant les responsables du M23 et en dénonçant cet acte ainsi que les exactions commises par le M23 à l’endroit de la population civile.

Un officier du M23 a déploré la mort de ces deux civils sans faire des commentaires, a révélé M. Kavota.

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
M23RDC

Related Articles

Gabon: L’opposition s’organise autour de Jean Ping contre Ali Bongo en 2016

C’est l’heure de la mobilisation dans le camp de l’opposition Gabonaise. Face aux difficultés dont ils font face désormais, Jean

A N’Djamena, l’interdiction du voile intégral après un attentat divise les musulmans

L’interdiction totale du port de la burqa après un double attentat meurtrier à N’Djamena attribué aux islamistes de Boko Haram

Gabon: « Le président, c’est moi », affirme l’opposant Jean Ping

« Le président, c’est moi », a affirmé vendredi soir l’opposant gabonais Jean Ping, réclamant un recomptage des voix bureau de vote

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*