RDC: fin de la visite de Joseph Kabila à Brazzaville

RDC: fin de la visite de Joseph Kabila à Brazzaville

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila a achevé dimanche une visite de deux jours au Congo-Brazzaville a l’issue de laquelle les deux présidents ont salué l’intervention de la France et de la Cédéao au Mali.

Les présidents Sassou Nguesso et Kabila ont, selon un communiqué « exprimé leur appui à la communauté internationale dans sa lutte contre le terrorisme, ainsi que leur soutien au déploiement des forces françaises et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest afin que le Mali recouvre l’intégrité de son territoire et la cohésion nationale »

Par ailleurs, les deux hommes « se sont félicités de la reprise des échanges de Kampala entre la délégation officielle de la RDC et celle des rebelles du M23 et ont exprimé le voeu de les voir contribuer positivement au retour de la paix dans le Nord Kivu et la Région des Grands Lacs ».

Les pourparlers de Kampala entre le mouvement rebelle M23 et le gouvernement de Kinshasa ont démarré sur le fond à la fin de la semaine dernière. Les discussions entamées le 9 décembre ayant jusque là portées sur le règlement des débats et l’ordre du jour.

Cette visite qui selon le communiqué était destinée au « renforcement de la coopération » entre les deux Congo s’est achevée dimanche en milieu de journée après avoir débuté samedi matin.

Le président de la RDC a visité au cours de son séjour le site des explosions d’un dépôt de munitions à Mpila qui, en mars 2012, firent près de 300 morts. Il s’est rendu également à Kintélé, dans le nord de la capitale où plusieurs dizaines de familles sinistrées lors des explosions ont été relogées.

© AFP


Tags assigned to this article:
brazzavillekabilakinshasasassou

Related Articles

Congo : L’indignation de l’ambassadeur de la RDC face à l’expulsion et les exactions sur ses compatriotes

En lieu et place de l’opération« Mbata ya bakolo » initiée par la direction générale de la Police congolaise pour

Menace terroriste au Mali : le gouvernement réinstaure l’état d’urgence pour dix jours

L’état d’urgence proclamé par le gouvernement malien, pour une durée de dix jours, a pris effet dès mardi. « L’institution de

RDC: Léon Kengo Wa Dondo n’est plus à la tête de l’opposition républicaine

L’opposition républicaine a tenu le 3 et le 4 juillet 2014, une convention dans la capitale congolaise, Kinshasa, afin de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*