RDC: Guillaume Soro a visité l’hôpital du Cinquantenaire

RDC: Guillaume Soro a visité l’hôpital du Cinquantenaire

Le président de l’Assemblée nationale de la Côte- d’Ivoire, accompagné par celui de la RDC, Aubin Minaku, s’est dit impressionné de la technicité de l’hôpital de niveau tertiaire.
En séjour à Kinshasa sur invitation d’Aubin Minaku, Guillaume Soro, qui a assisté à l’ouverture de la session ordinaire de mars au Parlement, a visité le samedi l’hôpital du Cinquantenaire situé dans la commune de Kasa-vubu.

Au terme de sa visite, le président de l’Assemblée nationale de la Côte- d’Ivoire n’a pas caché sa satisfaction. « Je suis effectivement impressionné par ce qui a été réalisé ici. Le niveau de technicité et de la techonologie y sont, j’ai vu les équipememts et les appareils de pointe et je suis personnellement satisfait, impresionné », a-t-il déclaré.

« Je pense, comme l’a dit le président Aubin Minaku, il est important pour nos pays, nos gouvernements d’investir dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Je pars satisfait de ce que j’ai vu et nul sans doute, Monsieur le président, je donnerai les mêmes avis en Côte d’Ivoire qu’on ait un si bel hôpital de haute facture», a-t-il ajouté.

L’hôte d’Aubin Minaku a, tour à tour, visité les différents services de ce somptueux hôpital sous la conduite des architectes Jérôme Mpongi et Véronique Enungu. Partout où il est passé, Guillaume Soro n’a pas tari d’éloges.

Les différents services

Prêt à recevoir les malades parce qu’il sera incessamment inauguré, l’hôpital du Cinquantenaire avec ses quatre cent-cinquante lits et cinq cent dix-sept berceaux de haute qualité comprend une imagerie médicale avec cinq salles opérationnelles dont les consultations se feront au deuxième niveau tandis que l’hospitalisation, elle, se fera au cinquième niveau.

En sus de cela, cet hôpital contient des salles dotées d’appareils médicaux d’une technologie de pointe, notamment les salles de la mammographie, de la scanographie, de la radioscopie mobile, de l’endoscopie digestive. Sans oublier, le service de la colonoscopie, de la gastroscopie, de la bronchoscopie et de la laryngoscopie.

Le bloc opératoire comprend cinq salles d’intervention chirurgicale. Dans chacune de salle, on y trouve un appareil numérique de contrôle qui indique le temps que peut prendre une intervention, y compris aussi des appareils téléphoniques avec écran. Des services d’hématologie et de neurologie sont aussi bien équipés. Pour contourner le délestage devenu le vécu du quotidien des Congolais, l’hôpital dispose de deux groupes électrogènes de 81OKVA chacun.

Doté de onze cliniques mobiles bien équipées où l’on peut même faire des interventions chirurgicales, l’hôpital du cinquantenaire comprend une piste de décollage et atterrissage pour évacuation et acheminement des malades. Il est prévu aussi des bureaux médicaux, logette, salle protocole, salles de commande IRM et réceptions.

Cet hôpital du niveau tertiaire comprend également un centre de rééducation avec une piscine thérapeutique ; une usine de traitement d’eau usée et un réservoir d’eau de 400 m3. Cependant, le rez-de-chaussée accueille plus de deux cent-cinquante patients dans la salle de consultation.

Cet hôpital a la capacité de consulter chaque année trois mille personnes en moyenne et faire près de deux mille interventions chirurgicales.

 

Aline Nzuzi

Les Dépêches de Brazzaville

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
RDC

Related Articles

La RDC va autoriser le départ de 32 enfants adoptés par des couples étrangers

La République démocratique du Congo est prête à autoriser le départ dès la semaine prochaine de 32 enfants congolais adoptés

RDC – Dialogue: ce que pourrait contenir l’accord politique

Après un court moment de flottement marqué notamment par un retrait de l’opposition de la table des discussions suivi d’un

« Je ne suis pas mort », dit le président zambien, quasi absent depuis trois mois

  Le président zambien Michael Sata, qui était resté invisible près de trois mois, a fait une apparition vendredi pour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*