RDC :  » Impact [des opposants de circonstances] dans la société congolaise « 

Au Congo, vous avez des politiques qui démissionnent d’un gouvernement, juste un an avant la fin du quinquennat du président.

Ils expliquent [ vite fait ] à la presse les raisons de leur départ et Basta ! Ils s’en foutent s’ils sont compris ou pas. Après Rien, ils passent à autre chose. Ils ne s’isolent pas le temps d’un an ou deux peut-être , pour réfléchir, faire un bilan de ce qu’ils ont apporté à la communauté et nous revenir tout frais. Ils ne prennent pas le temps de travailler leurs propositions~ les adapter ~ selon le besoins du peuple, ~ les enjeux de l’heure ~ pour les prochaines élections. #BASTA !

Ils ne présentent aucune voies de sortie aux injustices, la corruption, la délinquance, le chômage par exemple. Un vrai problème qui touche tous le pays qu’ils n’ont pas pu résoudre, ensemble, avec Joseph Kabila depuis 2006 faisant de ce fameux 5 chantiers transformé plus tard en révolution de la modernité, des simples slogans de campagnes, des concepts science-fiction pour décorer le truc, des promesses de campagnes dites [ avec l’intention] de ne jamais les réaliser.

Des nombreux jeunes sont aujourd’hui, abandonnés à eux-mêmes par manque des politiques responsables censés [ réfléchir ] à des réformes pour résoudre des problèmes fondamentaux. Mener des combats d’idées et non des postes.

Triste sort, qui ne fait peut être pas des morts, Et qui ne crée aucun remords. #Basta !

Les uns [ les jeunes ] se livrent délibérément à la délinquance et les autres font le choix d’entreprendre, sauter carrément dans le vide, avec tous les risques qui vont avec.

Les plus courageux ne s’ebranlent pas et force le respect de tous . En gros, pendant que les jeunes se cassent les couilles pour survivre dans un pays rempli des potentiels inexploités, où les couleurs politique et les plus forts décident de tout, sur tout et partout sans réserve. Où l’opposant d’hier prêt à mourir pour [ les intérêts du peuple] devient soudainement l’avocat et le justificateur des ratés, des bavures, des injustices du pouvoir en place. Bref, les opposants de circonstances, les opposants à la carte, au goût du chef.

Ils sont préoccupés par leurs intérêts perso qu’à autre chose. Pas de reculs, rien à proposer, rien du tout ! Que de la fumée, du vent, des promesses non tenues et des pipeaux !

Pas intéressé de résumer leurs combats en 50 misérables pages! pour faire rêver la jeunesse, rêver un idéal présenté comme impossible aux yeux de certains, croire au développement tant souhaité. Encourager, accompagner cette jeunesse qui caresse des longs, des doux et pas des vains espoirs.

Que des discours des calculs de l’intérêt et de l’ambition personnelle. Aucune puissance dans les mots ou alors quand c’est puissant, ça ne produit aucun effet par la suite. La politique congolaise a perdu sa noblesse. Son âme, sa nature Lumumbiste. Je me permets. #Basta !

Les jeunes doivent trouver des repères sous d’autres cieux, sinon espérer en cette jeunesse de la société civile qui redonne [ peu à peu] à la communauté une autre image plus belle, qui assure la grandeur de ce pays et qui redonne au mot  » citoyenneté  » sa vraie valeur.

Les plus distraits se gavent plus de la musique qui loue [ou] critique à longueur des journées le physique de la femme, met en avant le sexe, chante l’infidélité. sans vraiment mettre en avant les valeurs, chanter l’espoir, passer un message patriotique, de citoyenneté, un truc du genre conscientiser les citoyens dans un pays presque chaotique, qu’à autre chose. Même la saleté dans la capitale crève les yeux sous un silence assourdissant des autorités compétentes. De Kin la belle à Kin la poubelle. #BASTA !

Ceci est un message de ras-le-bol d’une jeune Kinoise. Il est destiné à tous ceux, [ ces politiques opposants de circonstances] qui ont quitté le navire Kabila entre 2014 et 2015. Ceux qui continuent la course sans vraiment changer les choses. À vous, sans exception…
… Et à lui, avec vous.

Ange Kasongo Adihe


Tags assigned to this article:
oppositionpolitiqueRDC

Related Articles

Opinion- Franc CFA : Dépassionnons le débat sinon nous irons droit dans le mur !!!

Bien sûr, en général, autour de nous on s’indigne, on crie, on vocifère contre cette monnaie aux relents néocolonialistes. Le

RDC: 2017 sera le reflet de notre conscience, de la conscience congolaise

Nous sommes à la fin d’une année et au seuil d’une nouvelle année qui, déjà à l’horizon, s’annonce. Au Congo-Kinshasa,

L’ESPRIT DES GRANDS HOMMES S’IMMORTALISE ESSENTIELLEMENT À TRAVERS LEURS IDÉES

Socrate, Platon, Zenon, Aristote, Conficius…. sont encore de nos jours étudiés par des millions de gens à travers le monde

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*