RDC: Les vérités de Valentin Mubake

Valentin Mubake, Conseiller politique à l'UDPS

Valentin Mubake, Conseiller politique à l’UDPS

Felix Tshisekedi a t-il rencontré le Président Joseph Kabila afin d’échanger sur les détailles de l’organisation de l’enterrement d’Etienne Tshisekedi? Une interrogation d’apparence anodine mais qui pourrait en cas de réponse positive, siffler la fin de l’UDPS. De cette supposée rencontre, le conseiller politique de l’UDPS, Valentin Mubake dit connaitre les contours et n’hésite pas à en faire étalage.

A l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le temps n’est plus aux secrets. La transparence est le maître mot. Entre les héritiers de Etienne Tshisekedi décédé le 1 février à Bruxelles sans avoir réussi à organiser sa succession à la tête du parti, on répond coup pour coup aux attaques.

Les explications de Mubake

Au lendemain de son exclusion, Valentin Mubake a décidé de parler et de partager avec ses soutiens le contenu des ses échanges avec le Président Joseph Kabila. Avant toutes choses, le conseiller politique de l’UDPS atteste d’être le choix du Président Etienne Tshisekedi pour qu’il soit nommé Premier Ministre.

« Après la visite de l’envoyer spécialé de Barack Obama en RDC, Thomas Pierrelo à Etienne Tshisekedi, le président m’avait convoqué et m’avait ordonné de participer aux dialogues via la Cenco. Pourtant, il connaissait mes objections face à cette idée. Je devais être le chef de cette délégation. Mais, les conspirateurs avaient retiré mon nom et modifié la liste. » Dit Valentin Mubake.

Face à ceux qu’il qualifie de « adolescents en politique« , M.Mubake refuse de s’attarder et s’inscrit dans l’unique ligne : la défense des intérêts de Etienne Tshisekedi. Selon lui, le Président Etienne Tshisekedi l’avait choisi comme celui qui devait être nommé au poste de Premier Ministre. Mais cette affirmation est contestée par Felix Tshisekedi et les siens. Pour Felix Tshisekedi, c’est son nom qui figure dans la fameuse lettre qui devait être transmise à Joseph Kabila.

Choix du premier ministre devant sa famille biologique et le Rassemblement

Mubake n’en démord pas. C’est lui qui a été le choix de Etienne Tshisekedi. « Etienne Tshisekedi n’était pas un homme de mensonges. Après m’avoir fait part de son choix, il avait également réuni sa famille biologique, puis toutes les plates formes constituant le Rassemblent afin de leur faire part de sa décision de me proposer comme Premier Ministre. » Affirme Valentin Mubake. Devant sa famille, il avait tenu à rappeler qu’il n’a pas fait « quatre décennies de lutte pour ma famille. »

Ce que Kabila lui aurait dit sur la rencontre avec Felix Tshisekedi

Valentin Mubake a été reçu par Joseph Kabila comme « personnalité politique » et non comme représentant d’une plate forme politique. Au palais de la Nation, face à Joseph Kabila, M. Mubake en apprend un peu plus sur les raisons de l’invitation. Le Président Congolais l’avait sollicité pour qu’il partage avec lui ses propositions afin de sortir de la crise. Mais, la surprise vient des indiscrétions partagées par le président Congolais sur ces relations pas l’UDPS et sa direction.

« Mes relations avec l’UDPS n’ont pas débuté aujourd’hui. Je n’ai jamais voulu le médiatiser à la demande des intéressés. Pas plus tard qu’il y a quelques jours même s’il le nie, Felix Tshisekedi était ici avec M. Abasse, le conseiller spécial de Denis Sassou Nguesso, Président du Congo-Brazza. » aurait dit Joseph Kabila à Mubake. Lors de la fameuse rencontre entre le Président congolais et Felix Tshisekedi un incident à conduit M.Kabila a écourter le rendez-vous. « Pour moi, nous devions échanger sur les préparatifs des obsèques du patriarche Etienne Tshisekedi. » Mais Felix lance : « Mais la nomination du premier ministre traine. Est-ce ma personne qui ne vous convient pas? » De la M.Kabila aurait arrête « une conversation immorale. »

Mubake séduit par Joseph Kabila

Comme tous les politiciens de haut rang, le jeu de la séduction est la première arme à maîtriser. Joseph Kabila bien que distant au premier abords fait de ces visiteurs des convertis. Le cas de Mubake en est la preuve. Après avoir été virulent et accusateur, le conseiller politique de l’UDPS fini par reconnaitre que « beaucoup de choses qui sont dites au nom de Kabila ne viennent pas de lui. »

« Mubake et les autres opposants finissent séduit par Joseph Kabila parce qu’ils ne connaissent pas l’homme et passent leur temps à spéculer sur lui. » Dit un proche du Palais.

Surpris par l’accueille qui lui a été réservé, Mubake qui était allé faire face à cet adversaire qu’ils ont diabolisé, se retrouve face à une courtoisie qui perturbe et conduit à baisser la garde. Les mots de Joseph Kabila ne sonnent plus pareils. Tout comme le Premier Ministre Burno Tshibala, la douce mélodie de l’homme de Kingakati a fini par apaisé Valentin Mubake.

Roger Musandji Nzanza

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
RDCudps

Related Articles

RDC-Raphaël Katebe Katoto : « Etienne Tshisekedi peut être l’homme de la transition »[AUDIO]

Raphaël Katebe Katoto, homme d’affaires, grand-frère de l’opposant congolais Moïse Katumbi et membre du « conseil des sages de l’opposition » du

Affaire vidéo des FARDC dans le Kasai: Paul Nsapu va porter plainte contre Lambert mende

L’affaire de la vidéo des éléments de Forces armées de la République Démocratique du Congo va-t-elle se poursuivre devant la

RDC: seuls deux soldats congolais arrêtés depuis les viols de Minova

Seuls deux soldats congolais ont été arrêtés pour les nombreux viols commis en novembre en République démocratique du Congo dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*