RDC : Samy Badibanga subit le sort de Kibemba la chauve souris

A 54 ans, Samy Badibanga est le nouveau Premier ministre congolais chargé de mener la RDC aux élections © Ch. Rigaud gouvernement

A 54 ans, Samy Badibanga est le nouveau Premier ministre congolais chargé de mener la RDC aux élections © Ch. Rigaud

C’est le destin d’un homme sans réel soutien politique. L’éphémère Premier Ministre Congolais, Samy Badibanga aura finalement tenu trois mois avant que la Realpolitik en face une victime collatérale. 

Tout comme Kibemba la chauve souris, Samy Badibanga n’est ni de la Majorité Présidentielle (MP) et encore moins de l’opposition représentée par le Rassemblement. En effet, si pour la MP, M. Badibanga a été l’artifice qui devait conduire à la déstabilisation de l’opposition, il n’a jamais été considéré comme un des leurs. Au sein du Rassemblement, il compte peu de soutiens. La plaie de la trahison est trop fraîche pour espérer obtenir le pardon de ses anciens partenaires du combat contre Joseph Kabila. 

Tout comme Kibemba la chauve souris, ce mercredi, Samy Badibanga a vu son avenir politique s’assombrir. Seul face à l’annonce du Président Joseph Kabila, de nommer un nouveau Premier Ministre dans 48h, M. Badibanga sait qu’il ne pourra compter sur le soutien de son ami Felix Tshisekedi bien que ce dernier n’est jamais ouvertement condamné  l’association avec Kabila – Badibanga. Il ne peut pas non plus chercher le soutien des membres de la MP pour qui il reste un étranger venu se servir dans leur plat. 

Rejeté des deux côtés, Badibanga n’a pas d’autres choix que de se livrer lui-même. Accepter de démissionner afin d’éviter une motion de censure à l’Assemblée Nationale. Une solution qui lui permettrai de négocier avec Joseph Kabila un poste de Vice-Premier Ministre dans le nouveau gouvernement. Une fiction qui ne surprendra pas les observateurs de la politique congolaise. 

Sans le vouloir, la Majorité Présidentielle vient d’habiller Félix de la tenue de Étienne Tshisekedi, il devient le facto leader de l’opposition, le Congolais lambda attendra la réaction de ce dernier au cas où Joseph Kabila nommera quelqu’un à la primature.

Rappelons que l’histoire de Kibemba la chauve-souris en train d’agonir est délaissée par les oiseaux parce qu’elle vole certes mais n’a pas de plumes mais des poils, les animaux terrestres eux lui reconnaissent des poils mais la rejettent parce qu’elle vole, elle est morte seule au bord de la route sans sépulture !

Roger Musandji Nzanza 
Oeil d’Afrique

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
politiquepremier ministreRDC

Related Articles

RDC : au moins 12 morts dans des affrontements entre policiers et adeptes de la secte BDK

Selon prêtre de Kimpese, une cité de la province du Kongo Central située à 200 km au sud de Kinshasa,

Y a t-il des acquis démocratiques en Occident qui n’existent pas en Afrique ?

L’auteur et analyste de questions géopolitiques, Patrick Mbeko nous relate une conversation avec compatriote africain sur les acquis démocratiques en

RDC : La justice irlandaise libère l’Airbus A320 de Congo Airways

La justice irlandaise a libéré l’avion A320 de Congo Airways, saisi à Dublin depuis le mois dernier sur demande d’une

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*