RDC : vers un arrêt des transactions en dollar?

Cambiste RDC Dollars Franc Congolais

Cambiste congolais à Kinshasa. Source: JA

Suite à un rappel à l’ordre de la Réserve fédérale américaine, les banques européennes ont procédé à l’arrêt des transactions en dollar à destination des établissements bancaires de la RDC qui ne se conformeraient pas à la législation américaine en matière de la transparence des capitaux.

Les banques européennes sont menacées de sanctions par la Réserve fédérale américaine en cas de transactions en dollar américain avec des banques/clients congolais qui ne respecteraient pas la législation américaine sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

C’est ainsi que ces institutions européennes qui servent de correspondant en dollar américain pour les banques congolaises ont décidé d’arrêter d’exécuter les opérations en devise américaine pour ces établissements de la RDC.

Cette décision lourde de conséquences, notamment dans un pays où le dollar est utilisé dans 70% des transactions économiques, financières et commerciales, va certainement avoir un impact sur la capacité des banques congolaises et leurs clients à réaliser des transactions internationales en dollar américain.

RODRIGUE FÉNELON MASSALA pour Les Afriques
Fénelon Massala

Fénelon Massala

Journaliste, Grand Reporter.


Tags assigned to this article:
banquedollarRDC

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 25 juin 2016

Brexit : quelles conséquences pour l’Afrique ? Les Britanniques ont voté en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union

Affaire Chebeya: appel à la protection de la femme d’un policier congolais

La Voix des sans voix a enjoint mercredi les autorités de Kinshasa de garantir la sécurité de la femme d’un

Côte d’Ivoire : un rapport de l’ONU riche en révélations

Information exclusive : RFI a pu se procurer un rapport confidentiel du groupe d`experts des Nations Unies sur la Côte

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*