Réduction du coût du visa ivoirien après des critiques sur les procédures de sa délivrance

Réduction du coût du visa ivoirien après des critiques sur les procédures de sa délivrance

Le gouvernement ivoirien a réduit jeudi soir à l’issue d’un Conseil des ministres, le coût de son visa après les critiques sur les procédures de sa délivrance.

‘’Des critiques avaient été faites sur les procédures de délivrances de ces visas, sur le coût de ces visas, sur l’impossibilité d’avoir des visas à l’aéroport’’, a expliqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

‘’ C’est tout cela qui est réglé à travers la communication qui a été faite par le Ministre d’Etat, Ministre des affaires étrangères. Le coût des visas a été réduit’’, a-t-il ajouté, sans rappeler l’ancien coût.

M. Koné, par ailleurs Ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication a indiqué que désormais c’est ‘’ 50 euros (environ 35 000 fca) pour les visas jusqu’à trois mois et 100 euros (environ 65 000 fcfa) pour le visa d’un an avec plusieurs entrées ‘’.

‘’La délivrance du visa peut se faire à l’aéroport’’, a-t-il poursuivi, précisant que ‘’dans ce cas, c’est 70 euros ( environ 45 500 fcfa) pour le visa de 3 jours à 3 mois et 130 euros ( environ 84 500 fcfa) pour le visa d’un an avec plusieurs entrées’’.

Avec APA


Tags assigned to this article:
cote d'ivoire

Related Articles

Ouattara annonce une délégation ivoirienne à « l’investiture du président Ali Bongo »

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, dont le pays était accusé dans un présumé « complot » lors de l’élection présidentielle

Côte d’Ivoire: la crise au sein de l’UMP est finie, selon Jean-François Copé

Le Secrétaire général de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), Jean-François Copé a mis à profit sa visite en Côte

Hollande annonce 1 milliard d’euros pour la Côte d’Ivoire avant la présidentielle

  François Hollande a annoncé jeudi le déblocage par la France de plus d’un milliard d’euros en faveur de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*