Sénégal: Test négatif d’Ebola pour un malade mis en quarantaine

Sénégal: Test négatif d’Ebola pour un malade mis en quarantaine

Photo: EPA

Photo: EPA

L’analyse à Dakar des prélèvements sur un malade soupçonné d’avoir contracté le virus hémorragie Ebola, s’est révélée négative. Originaire du Mali, le patient avait été mis en quarantaine dans la région de Matam (nord du Sénégal).

 L’analyse des prélèvements d’un patient qui avait été placé en isolement  à l’hôpital de Ourossogui, a révélé qu’il ne souffrait pas du virus hémorragique Ebola. Les échantillons prélevés sur le malade, originaire du Mali, ont été acheminés à Dakar, précisément à l’Institut Pasteur pour y être analysés. Dimanche, avant la diffusion des résultats de l’analyse, les autorités sanitaires locales avaient indiqué que le patient avait vu sa température baisser et qu’il s’était correctement nourri et bien dormi.

L’Agence de presse sénégalaise  informe que le patient qui réside habituellement à Ogo, un village proche d’Ourossogui, était revenu récemment d’une visite au Mali. Il a été admis à l’hôpital avec des maux de tête, une forte fièvre et une diarrhée sanglante. 
Auparavant, des médias sénégalais avaient souligné que la Mauritanie, pays frontalier avec cette partie du Sénégal, a fermé ses frontières.

Découvert en Guinée en janvier dernier, le virus Ebola a fait au total plus de 960 morts sur près de 1.800 cas confirmés, probables ou suspects, selon un bilan fourni par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Baba Mballo
Dakar – Oeildafrique.com

 

Baba Mballo

Baba Mballo

Journaliste à oeil d'Afrique, basé à Dakar (Sénégal)


Tags assigned to this article:
ebolasénégal

Related Articles

Côte d’Ivoire: La justice reporte le congrès du FPI, le parti refuse

  Le Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo, veut maintenir son congrès prévu à partir

Togo: Le dialogue politique évolue entre accords et désaccords des protagonistes

Démarré depuis le 19 mai dernier, le dialogue politique a commencé à aborder les choses sérieuse depuis que l’archevêque d’Atakpamé,

Nigeria: 7 soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

Sept soldats ont été tués dix-neuf blessés jeudi dans une embuscade du groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans le nord-est

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*