Soudan: grâce présidentielle pour 259 rebelles dont 66 condamnés à mort

Le président soudanais, Omar el-Béchir, au Caire le 22 février 2009 | AFP/Archives

Le président soudanais Omar el-Béchir a accordé mercredi sa grâce à 259 rebelles capturés lors de combats avec les forces gouvernementales, dont 66 avaient été condamnés à mort, selon la présidence.

La grâce présidentielle a été ordonnée trois jours après l’annonce par un important groupe rebelle de la libération de 125 prisonniers pris lors de combats avec les forces soudanaises.

« La décision de gracier 259 rebelles vise à créer un climat pour parachever le processus de paix dans le pays », explique le bureau du président Béchir.

La présidence a indiqué que 66 d’entre eux étaient sur la liste des condamnés à mort, mais elle n’a pas précisé à quels groupes rebelles appartenaient les personnes amnistiées.

La branche nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N) avait libéré dimanche 125 prisonniers, en majorité des militaires capturés dans les États du Nil Bleu et du Kordofan-Sud, un gesté salué par l’armée.

Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées et des millions déplacées dans ces régions ainsi que celle du Darfour (ouest) où des groupes ethniques minoritaires se sont soulevés contre le régime dominé par les Arabes.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
ConflitdarfourOmar el-Béchirsoudan

Related Articles

Sierra Leone: dernier jour de campagne avant les élections de samedi

Des centaines de partisans de l’opposition se sont rassemblés jeudi à Freetown pour le dernier meeting clôturant la campagne avant

RDC: le gouvernement annonce l’expulsion de Y’en a marre du Balai citoyen

Arrêtés à Kinshasa à la suite d’une rencontre sur la bonne gouvernance et la démocratie pour l’éveil démocratique des jeunes

Ebola: le Liberia peut à nouveau accueillir des matchs internationaux

Le Liberia, « libre de la transmission du virus Ebola » selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), peut à nouveau accueillir

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*