Tchad: attentat-suicide à N’Djamena, une dizaine de morts

Tchad: attentat-suicide à N’Djamena, une dizaine de morts
Les attentats de Ndjamena (Tchad)

Les attentats du 15 juin avaient ciblé le commissariat central, la direction de la Sécurité publique et l’école de police de Ndjamena, faisant une vingtaine de morts et une centaine de belssés.|AFP

Un attentat-suicide perpétré par une femme a visé le marché central de N’Djamena samedi matin, faisant une dizaine de morts et plusieurs blessés, a indiqué à l’AFP un responsable de la police tchadienne.

Une femme kamikaze s’est fait exploser à l’entrée du marché central de la capitale tchadienne vers 8H45 locales (7H45 GMT), selon cette source. Un correspondant de l’AFP qui s’est rendu sur place a pu compter neuf cadavres.

Une femme habillée en burqa (voile intégral islamique) est arrivée à l’entrée du marché, et un gendarme a demandé à la fouiller, les mesures de sécurité ayant été considérablement renforcées à N’Djamena ces dernières semaines, a expliqué le responsable policier.

C’est à ce moment-là qu’elle a actionné sa ceinture d’explosifs, a-t-il ajouté.

A proximité immédiate du lieu de l’attentat, des morceaux de chair humaine étaient éparpillés au milieu de flaques de sang.

Le quartier du marché central, situé au coeur de la capitale, a été entièrement bouclé par les forces de sécurité tchadiennes.

C’était la deuxième fois en moins d’un mois que N’Djamena est frappée par une telle attaque, après le double attentat qui avait fait 38 morts le 15 juin à l’école de police et au commissariat central.

Ce double attentat avait été revendiqué par les insurgés islamistes nigérians de Boko Haram auxquels l’armée tchadienne a infligé de sérieux revers.

Invoquant des mesures de sécurité après la double attaque de juin, les autorités tchadiennes avaient totalement interdit le port du voile intégral, dans ce pays majoritairement musulman.

Boko Haram a perpétré de nombreux attentats-suicide au Nigeria depuis six ans, utilisant notamment des femmes kamikazes dissimulant des explosifs sous leurs vêtements.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
attentatN'DjamenasuicideTchad

Related Articles

Centrafrique : Samba-Panza accuse Sassou Nguesso de déstabiliser la transition

Les relations entre la Centrafrique et la république du Congo se détériorent. La faute aux pourparlers initiés par Brazzaville pour

Angola: coup d’envoi de la succession du président dos Santos

Le président angolais José Eduardo dos Santos va confirmer samedi la fin de son règne controversé de trente-sept ans et

Présidentielle au Gabon : le Parti socialiste français appelle à la « sérénité »

En se basant sur des chiffres collectés par l’opposition, Jean Ping, principal opposant à la réélection d’Ali Bongo, s’est déjà

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*