Togo : le sommet sur la sécurité maritime prime sur la rentrée scolaire

Quelques élèves dans l'enceinte d'une école au Togo

Quelques élèves dans l’enceinte d’une école au Togo

Le gouvernement togolais a annoncé pour le 17 octobre, la rentrée des classes, qui était initialement prévue le 26 septembre 2016. Le report est dû à l’organisation à Lomé du sommet sur la sécurité maritime.

 Dans un communiqué, le gouvernement explique que ce report a été nécessaire pour cause de la tenue au Togo du sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité, la sûreté maritimes et le développement en Afrique. 

« Le peuple togolais tout entier se prépare activement à accueillir le sommet extraordinaire des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union Africaine sur la sûreté, la sécurité maritimes et le développement en Afrique qui va se dérouler à Lomé du 10 au 15 octobre prochain », indique le communiqué du gouvernement. Pour les autorités togolaises, il est question de créer les conditions idoines pour une bonne organisation et une réussite totale de ce grand événement. Et ce sera le 17 octobre prochain que tous les « ordres d’enseignement et sur toute l’étendue du territoire national » effectueront la rentrée. 

Par le même canal, le gouvernement met en garde les établissements du privé habitués à déroger aux décisions officielles concernant la rentrée scolaire.

Le gouvernement togolais n’a pas manqué l’occasion d’exprimer sa satisfaction concernant le bon déroulement de l’année scolaire 2015-2016 qui a pris fin sur de très bonnes notes.

Dans ce même élan, le gouvernement invite tous les acteurs du monde éducatif au respect des dispositions du présent communiqué.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
rentrée scolaireTogo

Related Articles

Burkina: un sondage donne Christian Kaboré en tête du premier tour de la présidentielle

Selon un sondage de l’Institut de Recherche et de Sondage Apidon (IRSOA) publié mardi, Roch Marck Christian Kaboré, le candidat

Burkina: Zida nationalise une entreprise du clan Compaoré

Le Premier ministre burkinabè Isaac Zida a annoncé samedi la nationalisation d’une entreprise appartenant au clan de l’ex-président Blaise Compaoré,

Côte d’Ivoire: nouvelle journée de troubles à propos la candidature du président Ouattara

Des troubles se sont poursuivis vendredi dans les villes ivoiriennes de Bonoua (sud) et Gagnoa (ouest), où les manifestants protestent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*