Top 10 des expressions Nouchi les plus usuelles

NAsh en plein cours de Nouchi – Crédit MW

Aussi loufoque qu’elle puisse paraître une langue s’est imposée dans les rues abidjanaises et a gagné progressivement toute l’étendue du territoire ivoirien.

Le Nouchi, car c’est de lui qu’il s’agit, né dans les années 80, c’est un langage familier particulier qui se base sur la langue française en intégrant la multiplicité de langues vernaculaires disponibles dans notre pays. Les jeunes abidjanais mal scolarisés ne maitrisant pas bien le français ont dû coder une langue qui intégrait leurs différents patois. Cette langue était collée à l’image des délinquants. Son étymologie pourrait bien l’expliquer.  « Nou », en Malinké, ethnie du Nord de la Côte d’Ivoire signifie « le nez », tandis que « chi » veut dire poil. Cela donne en un mot, « poil de nez » donc « moustache » pour designer le voyou de qui tout le monde a peur. Aujourd’hui encore un Nouchi signifie à Abidjan, un voyou.

Longtemps restée l’apanage des enfants de la rue, la langue Nouchi a réussi à étendre son influence, à telle enseigne qu’aujourd’hui elle est parlée par toutes les franges de la population. Le Président de la République lui-même ne faisant pas exception. Elle a également su s’exporter grâce au Zouglou, musique ivoirienne par excellence, et ainsi gagner le monde entier.

Il est bon de signifier que le Nouchi est une langue extrêmement vivante qui n’est soumise à aucun contrôle dans l’expansion de son lexique. Toutes les tendances partent généralement du Black Market, célèbre marché noir d’Abidjan  et se propagent progressivement dans la ville. Certains ambassadeurs de la langue, les artistes chanteurs comme les RAS, Ismaël Isaac, NASH, ont atteint un niveau quasi inégalable et difficilement décodable pour le commun des abidjanais. Toutefois, il existe des expressions consacrées.

Si vous comptez visiter la Côte d’Ivoire, pour des vacances, ou pour le travail voici donc les 10 expressions que vous devez connaitre par cœur si vous ne les savez pas déjà).

1-      Ya Foye : Foye signifiant Rien en Malinké, Ya Foye veut tout simplement dire « Il n’y Rien » dans le sens de « Rien à Signaler » « Tout va bien ». On utilise également lors des « civilités » pour répondre aux salutations d’un Nouchi devenu aujourd’hui « Noussi » (C’est plus tendance).

Exemple de conversation :

–          Un frère C’est comment ? (ou  « On dit quoi ? » ou « On dit kwé ?»).

–          Ya foye mon frère, on est calé !

Avec le temps des dérivés sont apparus comme Ya Yof, Ya Fo, Ya na dé Foye, Yo Fologo etc.

2-      Etre enjaillé : Etre enjaillé de quelque chose signifie « Aimer » cette chose. On peut être enjaillé d’une musique, d’une petite go (Jeune demoiselle), d’une situation. Des expressions comme « Enjaillement est dans ses dents » ou « Ca y est dans ses dents » en découlent et signifient qu’on est éperdument amoureux de quelqu’un, on l’a dans la peau. Comme quoi chez les Nouchis, le cœur est atteint lorsque les dents sont touchées.

3-     Ça ne ment pas : Quand on dit « Ça ment pas » à Abidjan pour qualifier une chose, on veut tout simplement dire qu’elle est de bonne qualité. On peut l’employer pour faire l’éloge d’un gars (jeune homme) : « le gars là ment pas », pour dire qu’il est séduisant. On peut aussi utiliser cette expression quand il s’agit de faire la promotion d’un produit qu’on vend ou d’un service qu’on propose.

Singuila de passage à Abidjan a même fait un tube avec comme refrain « Abidjan ici y’a la joie, Est-ce que ça ment ? Ça ment pas ». Il a dû goûter aux plaisirs de la capitale ivoirienne.

4-     Affairé / Kpakpato : Un « affairé » ou « kpakpato » est une personne qui aime les commérages, qui s’occupe beaucoup de ce qui ne la regarde pas, qui aime cafter et dire des ragots. « les affairages » sont donc les commérages dont sont friands les ivoiriens. Ce n’est pas pour rien que le HashTag Twitter #Kpakpatoya est si bien positionné dans le Monde.

5-      Prendre drap : Si un ivoirien en colère te dit « tu vas prendre drap », présente lui tout de suite tes excuses car il sait généralement de quoi il parle.  « Tu vas prendre drap » veut donc dire qu’on est guetté par un danger. Mais quand c’est conjugué au passé c’est qu’on a tiré de douloureuses leçons suite à nos agissements. « Il a pris drap ».

« Etre Drap » par contre a une toute autre connotation. Cela signifie « Etre souayé ou soua ». En termes plus claires, cette expression représente quelqu’un qui commet tout le temps des indiscrétions ou qui ne couvre pas les bêtises des autres.

6-      Tu me moyen pas : Je me suis longtemps posé, en vain, la question sur l’origine de cette expression. C’est un groupe verbal dont la conjugaison est laborieuse. Il s’emploie seulement aux 3 premières personnes du singulier « Je le moyen (pas) » Tu me moyen (pas », « Il le moyen/pas), pour dire « Je ne peux (pas) le batte, « Il ne peut (pas) me battre, « Il ne peut (pas) le battre ». Si vous trouvez comment la conjuguer aux autres temps et personnes, prière de m’envoyer un mail.

7-      Avoir pierre/jeton : c’est le contraire d’être moisi, c’est-à-dire avoir beaucoup d’argent, être riche et friqué. Le « Pierre »(ou le « jeton ») représente ici  l’argent : rien à voir avec un caillou.

Une autre expression tirée de cette source est : « bon pierre/jeton » pour dire qu’une chose a une grosse valeur vénale.

8-      Plomb/ Togo : Plomb et Togo n’ont rien en commun dans la langue française. Le 1er étant un métal, le second un pays. Pourtant dans la logique Noussiya ou Nouchiya (relatif aux Nouchi/Noussi) ils sont synonymes.  Aussi, si vous devez acheter quelque chose à Abidjan vous devez savoir que ces deux mots symbolisent la pièce de 100 Francs CFA et par ricochet le chiffre 100. On dira donc « Togo » ou « Plomb » =100 ou 100 francs en fonction du contexte, « Deux Togo »= 200 ou 200 francs, « Trois Togo »= 300 ou 300, ainsi de suite.

Mais à un autre level (le nouchi puise aussi dans les autres langues européennes), même un abidjanais choco (maniéré, contraire de Nouchi) aura du mal à se retrouver,  tant le vocabulaire  est large. Exemples : Krika ou bar = 1.000 francs (ou une paire de gifle ça dépend).

Grô = 25 francs (surement tiré de Gros, la pièce de 25 francs étant plus grosse que les autres).

« Bar Fils », « Zidane », « Gbonké » etc. Compter en Nouchi peut s’avérer être une véritable gageure.

9-      Etre moisi ou piqué : n’a rien avoir avec la moisissure comme on la connait, ni avec une pathologie quelconque. Etre moisi à trait à la situation de notre porte-monnaie. En gros, « être moisi » veut dire qu’on est dans une situation financière précaire, qu’on est fauché, qu’on est sans le sou. L’expression doit venir d’une métaphore pour dire que notre poche tellement vide et inutilisée s’est couverte de moisissure. Etre piqué s’est pareil

10-   Connaisseur connait, gaou passe : Le groupe « Magic System » a fait connaitre au monde l’expression « Premier Gaou n’est pas Gaou, c’est deuxième Gaou qui est Gnata » qui peut être interprétée par « idiot une fois, mais pas deux » ou encore « on peut tolérer l’ignorance de quelqu’un la première fois, mais celui qui répète les mêmes erreurs plusieurs fois est impardonnable, pour ne pas dire stupide ! ».

Cette 10ème dernière expression est souvent utilisée pour démontrer qu’on a un œil d’expert. Par exemple, on fera comprendre à quelqu’un qui s’étonne qu’on ait acheté un article qui ne lui semble pas de marque, qu’on est connaisseur et que lui est un vrai Gaou (ou brèzo) qui ne sait même pas distinguer le faux du vrai. Le Gaou ne sait jamais détecter la qualité ou la bonne affaire, alors il rate toujours les bonnes choses et occasions.

Comme « ZYeux connait bagage qui est lourd » (chacun connait ses limites), moi j’ai fini de «Kouman» (parler).

A toi lecteur de rajouter en commentaire toutes les expressions Nouchi qui  pourront permettre à un Gaou de devenir « Yêrê» (IN, au Top niveau) à Babi (Abidjan) !

Article source: Behem


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireexpressionsfrançaislangueNouchi

Related Articles

Côte d’Ivoire: Sarkozy se rendra sur place pour «rendre hommage» aux victimes

Après l’attentat islamiste qui a fait 18 victimes dimanche dans la populaire station balnéaire de Grand-Bassam, Nicolas Sarkozy se rendra

Côte d’Ivoire: Les restes d’Ahmadou Kourouma rapatriés à Abidjan pour un hommage mérité

Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Fausséni Dembélé a annoncé jeudi le rapatriement du corps de

Côte d’ivoire : Affi Nguessan réclame la démission de Soro, Lobognon s’oppose et accuse

L’affaire des écoutes téléphoniques dans laquelle est mis en cause le Président du Parlement ivoirien, Guillaume Soro commence à avoir

1 commentaire

Espace commentaire
  1. rougeo
    rougeo 13 janvier, 2017, 21:17

    Je suis bôrô…: être amoureux( de quelqu’un ou de quelque chose), être fan( de quelqu’un ou de quelque chose), apprécier.

    ça a creuser: avoir faim

    magataper: surprendre

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*