Tunisie : 146 projets présentés à la Conférence internationale pour l’investissement

Une vue d'ensemble de la cérémonie d'ouverture de la conférence internationale sur l'investissement "Tunisia 2020", le 29 novembre 2016 à Tunis (AFP/FETHI BELAID)

Une vue d’ensemble de la cérémonie d’ouverture de la conférence internationale sur l’investissement « Tunisia 2020 », le 29 novembre 2016 à Tunis (AFP/FETHI BELAID)

Les travaux de la conférence internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie « Tunisia 2020 » ont démarré mardi à Tunis. Plusieurs pays, institutions et organisations régionales et internationales participation aux travaux. La Tunisie compte y présenter 146 projets évalués à plus de 30 milliards de dollars.

Cette conférence ouverte par le président tunisien, Béji Caïd Essebsi est le plus important événement économique qu’accueille ce pays d’Afrique du Nord depuis le soulèvement populaire de janvier 2011 qui a chassé Ben Ali du pouvoir.

Les autorités tunisiennes comptent saisir l’occasion pour présenter au total 146 projets dont 64 projets d’investissement public, 44 projets proposés par des entreprises privées et 34 partenariats public/privé (PPP). Leur coût global a été estimé par le gouvernement tunisien à 67 milliards de dinars (environ 30 milliards de dollars).

Béji Caïd Essebsi, le Chef de l’Etat tunisien a indiqué que son pays vise à travers cette conférence, une augmentation de son volume des investissements étrangers dans le cadre du programme tunisien de développement 2016-2020.

Plusieurs investisseurs étrangers venus de 70 pays prennent part à cette manifestation internationale qui durera deux jours dans la capitale tunisienne. Le gouvernement tunisien compte saisir l’occasion de mobiliser des fonds nécessaires pour financer des méga-projets de développement et d’infrastructures. Ce qui devra permettre de promouvoir la compétitivité de ce pays nord-africain et faire de  lui un hub attractif dans la région de la rive méridionale de la Méditerranée.

La conférence s’inscrit dans le cadre du programme quinquennal 2016/2020 de la Tunisie. Ce nouveau cadre de développement vise à donner un nouvel élan à l’investissement public et privé de l’ordre de 9% pour atteindre 24% de la proportion du PIB en 2020 par rapport à 19,4% en 2015.

Soulignons que plus de 2.000 participants venus de 40 pays, dont la France, la Chine, la Belgique, les Etats-Unis, le Canada, les Emirats arabes unis, le Qatar et l’Algérie participent à la conférence. L’émir du Qatar, Tamim ben Hamad al-Thani et les Premiers ministres français Manuel Valls et algérien, Abdelmalak Sellal étaient également présents.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
conferenceéconomietunisie

Related Articles

SIOA- Faso Cosmétique: la valorisation des produits made in Africa [AUDIO]

La 14e édition du SIAO (Salon international de l’artisanat de Ouagadougou) a ouvert ses portes ce 28 octobre 2016 par

Finances : Le Zimbabwe « fait des progrès » selon le FMI

Mercredi, le Fonds monétaire international (FMI), a indiqué que le Zimbabwe était sur la bonne voie vers la normalisation de

Gabon: l’Etat accumule les dettes, l’économie s’inquiète

Les grues restent désespérément immobiles et les dizaines d’ouvriers en gilet fluo ont disparu. Comme bien d’autres projets au Gabon,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*