Un hélicoptère de l’Onu s’écrase en RDC

Un hélicoptère de l’Onu s’écrase en RDC

Les quatre membres d’équipage d’un hélicoptère des Nations unies qui s’est écrasé samedi après-midi près de Bukavu au Sud-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), sont portés disparus, a-t-on appris dimanche soir de source officielle onusienne à Kinshasa.

L’épave de l’appareil a été repérée mais aucun sauveteur n’a pu encore s’en approcher.

Cet appareil de type MI24 s’est écrasé sur le flanc d’une colline prés de Bukavu, la capitale régionale du Sud-Kivu, dans l’est du pays, a expliqué à l’AFP le colonel Prosper Basse, porte-parole militaire de la mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO).

Faute d’avoir reconnu les corps des disparus on doit les considérer comme tels alors que les premières reconnaissances effectuées par hélicoptère dimanche n’ont permis d’apercevoir aucun signe de vie dans la carlingue de l’appareil accrochée à un arbre, a précisé l’officier.

En raison du mauvais temps une équipe de secours est en train de s’approcher par voie terrestre de l’appareil, a-t-il indiqué. Les membres de l’équipage étaient de nationalité russe, a-t-il précisé.

Cet appareil revenait à Bukavu après une mission à Shabunda à l’ouest de la capitale régionale. Les recherches ont été lancées dès samedi soir. Interrompues quelque temps en raison du mauvais temps, elles ont repris dimanche matin, a-t-il poursuivi.

 

AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
RDCongo

Related Articles

Gabon: Les médecins ferment les hôpitaux publics et privés pour obtenir la libération de Dr Filla

En grève depuis lundi dernier, les médecins gabonais ont annoncé jeudi qu’ils fermeraient tous les hôpitaux et cliniques privées dès

RDC : L’opposant Diomi Ndongala écope de dix ans de prison

La Cour suprême de la République Démocratique du Congo (RDC) a condamné mercredi, l’opposant Eugène Diomi Ndongala à dix ans

Parfait Kolelas, ministre congolais avertit Sassou: «Même le Christ n’a pas fini son œuvre»

L’opposition congolaise continue sa mobilisation contre le référendum devant permettre un changement de Constitution qui permettrait au président Sassou N’guesso

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*