Union Africaine : la bataille de la désinformation a commencé

Union Africaine : la bataille de la désinformation a commencé
Union Africaine la désinformation

Jean Ping échange avec Ali Bongo Ondimba

Nous publions ci-dessous la réaction de Jean Ping, Président de la Commission de l’Union Africaine suite à la publication d’un  article Top of Form intitulé, « Enfin l’Afrique du Sud pourrait avoir sa candidate à la tête de l’UA», paru dimanche 8 juillet 2012 dans le journal « Sunday Times of South Africa »

Mon attention a été attirée par un article paru dans les colonnes du journal « Sunday Times d’Afrique du Sud » dans son édition du 8 juillet 2012 et qui avance que j’ai effectué vendredi 6 juillet 2012 une visite en Afrique du Sud, où j’ai prétendument indiqué mon intention de me retirer de la course à la réélection au poste de Président de la Commission de l’Union africaine. L’article affirme, en outre, que je veux une « garantie pour que (je) sois déployé dans un autre poste quand (je) quitterai mes fonctions ».

Je suis outré par de telles contrevérités véhiculées par ce journal. Je suis et je reste candidat à ma propre succession à la tête de Commission de l’Union africaine. Ma candidature n’a pas été retirée par mon pays, le Gabon, ni par ma région. J’ai bien l’intention de rester dans la course jusqu’à la fin et j’espère gagner la confiance renouvelée des dirigeants de notre continent, lors du 19-ème Sommet de l’Union africaine, prévu les 15 et 16 juillet à Addis-Abeba.

En outre, je tiens à affirmer que je n’ai pas été en République d’Afrique du Sud depuis le Sommet mondial de la diaspora africaine, qui a eu lieu en mai 2012. Cela signifie, par conséquent, que je n’étais pas en Afrique du Sud, le vendredi 6 juillet 2012, comme le prétend le « Sunday Times ». Ce jour-là, j’étais en mission à Kampala, en Ouganda, où j’ai eu l’honneur d’être reçu par Son Excellence le vice-président de la République de l’Ouganda, en provenance du Tchad, où j’ai effectué une visite les 4 et 5 juillet 2012 durant laquelle Son Excellence le Président de la République du Tchad, Président en exercice de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) m’a fait l’honneur de me recevoir en audience. Ces faits sont authentiques et vérifiables.

Les allégations selon lesquelles j’étais en Afrique du Sud le vendredi 6 juillet 2012, prétendument pour rechercher une sorte de «deal» qui faciliterait mon retrait de la course pour la présidence de la Commission africaine de l’Union, ou «la garantie que (je) serai déployé ailleurs quand (je) quitterai mes fonctions », sont totalement fausses et dénuées de tout fondement et obéissent à une stratégie délibérée de désinformation permanente.

Jean Ping, Président de la Commission de l’Union Africaine

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
bataillecommencédésinformationUnion africaine

Related Articles

Togo: inculpation de Jean-Pierre Fabre dans l’affaire de l’incendie des marchés

Un des chefs de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre, a été inculpé avec un autre opposant dans l’affaire des incendies qui

Rwanda : brûler les morts plutôt que les enterrer pour gagner des terres

Pour réduire les coûts des funérailles et gagner des terres arables, le gouvernement rwandais préconise la crémation des morts, jusque-là

Gnamien Konan : Pour un renouveau de l’administration publique

S’il y a un phénomène qui est commun à l’Afrique, notamment à l’Afrique subsaharien, c’est la lourdeur et l’opacité de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*