USA : la magnifique lettre laissée par Obama pour Trump

Le président américain Donald Trump a évoqué dimanche avec une certaine émotion «la magnifique lettre» laissée par son prédécesseur Barack Obama dans le Bureau ovale.REUTERS/Carlos Barria

Le président américain Donald Trump a évoqué dimanche avec une certaine émotion «la magnifique lettre» laissée par son prédécesseur Barack Obama dans le Bureau ovale.REUTERS/Carlos Barria

La lettre du président sortant à son successeur est une tradition aux Etats-Unis. Donald Trump a adoré celle que lui a laissée Barack Obama dans le Bureau ovale.

Donald Trump a promis de ne pas révéler ce qui était écrit. Mais le nouveau président américain Donald Trump a évoqué dimanche avec une certaine émotion «la magnifique lettre» laissée par son prédécesseur Barack Obama à son intention dans le Bureau ovale de la Maison blanche.

Selon une tradition américaine ancienne, le président sortant laisse à son successeur un mot qu’il ne découvre que lors de son installation dans le Bureau ovale. «Je suis allé dans le Bureau ovale et j’ai trouvé cette magnifique lettre», a déclaré le président républicain en brandissant la missive lors d’une brève déclaration dans les salons de la Maison Blanche. «C’était vraiment très gentil de sa part».

L’antécédent Bush-Clinton

Celle laissée en 1993 par le républicain George H.W. Bush à son successeur démocrate Bill Clinton a particulièrement marqué les esprits par son élégance. «Votre succès est le succès de votre pays», y écrivait le 41e président des Etats-Unis. «Je vous soutiens totalement, ajoutait-il à l’attention de son adversaire politique qui venait de le priver d’un second mandat.

«Il y aura des moments très durs», ajoutait-il. «Ne laissez pas les critiques vous décourager ou vous faire dévier de votre trajectoire».

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
lettreobamaTrumpusa

Related Articles

Le sommet Francophonie confirmé à Kinshasa

La garantie en a été donnée lors de sa 85e session tenue le 28 juin à Paris, en présence du

Cécile Kyenge: l'Italie n'est pas raciste mais manque de mémoire

La première ministre noire de l'histoire italienne, Cécile Kyenge, a affirmé vendredi que l'Italie n'était pas raciste, estimant que les

Patrick Mbeko: Que se passe-t-il en Ukraine?

Il y a quelques heures, le commandant en chef de la marine ukrainienne, l’amiral Berezovski, nommé vendredi à la tête

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Yves
    Yves 23 janvier, 2017, 17:45

    ok

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*