Zimbabwe: le procureur général remercié et inculpé d’abus de pouvoir

Le procureur général Johannes Tomana, arrive au tribunal d’Harare le 2 février 2016 afp.com – JEKESAI NJIKIZANA

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a définitivement remercié le procureur général Johannes Tomana, suspendu depuis février 2016 pour mauvaise conduite et incompétence, et qui sera prochainement jugé pour abus de pouvoir, a rapporté samedi le quotidien d’État.

« Le procureur général actuellement suspendu Johannes Tomana a été licencié pour mauvaise conduite et incompétence sur la recommandation d’un tribunal mis en place par Robert Mugabe », note le Herald.

En février 2016, Johannes Tomana, pourtant connu pour être un fidèle du président Mugabe, avait été suspendu pour avoir abandonné des charges contre deux hommes accusés de préparer un attentat contre une laiterie appartenant à l’épouse du chef de l’État Grace Mugabe.

Selon le Herald, M. Tomana est désormais inculpé d’abus de pouvoir et sera jugé prochainement, sans donner de date pour le procès.

Le magistrat avait été condamné en 2015, déjà pour abus de pouvoir, à 30 jours de prison pour avoir refusé de poursuivre un député de la majorité accusé de viol sur mineur. Il avait échappé à la prison en acceptant finalement d’entamer des poursuites.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Related Articles

Soudan: Omar El Béchir ne veut plus voir la MINUAD opérer au Darfour

  La mission hybride de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) n’est plus vue d’un bon œil par

Robert Mugabe réitère son refus d’admettre des observateurs électoraux occidentaux

Le Président Robert Mugabe a réitéré jeudi la décision du gouvernement zimbabwéen d’exclure les observateurs occidentaux des élections générales prévues

Ebola: La Mauritanie interdit l’accès à son territoire aux Libériens et Sierra Léonais

Selon une communication du ministère mauritanien de la Santé, les autorités du pays ont décidé d’interdire l’accès du pays aux

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*