Zimbabwe: Robert Mugabe préfère traiter avec la Chine qu’avec les Occidentaux

Zimbabwe: Robert Mugabe préfère traiter avec la Chine qu’avec les Occidentaux

 

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a été accueilli lundi à Pékin par son homologue Xi Jinping |   (AP Photo/Diego Azubel, Pool)

Le président zimbabwéen Robert Mugabe et son homologue Xi Jinping | (AP Photo/Diego Azubel, Pool)

Au terme d’une tournée qu’il vient d’effectuer en Chine, le Président zimbabwéen Robert Mugabe a révélé qu’il était mieux de signer des accords de coopération avec la Chine plutôt que de traiter avec les pays occidentaux. Robert Mugabe estime que les aides au développement ne sont pas aussi conditionnées que celles des Occidentaux qui conditionnent leurs aides au développement à l’acceptation de l’homosexualité dans les pays africains.

Réagissant sur une chaîne de télévision en Chine, Robert Mugabe en quête des investisseurs chinois pour sauver l’économie de son pays ne cessent de séduire les dirigeants chinois tout en envoyant des pics aux pays occidentaux.

L’économie de la Zimbabwe, qui serait en récession selon les Occidentaux a besoin de nouveaux investissement pour décoller à nouveau. Ayant compris cette situation, Robert Mugabe a entamé depuis quelques jours en Chine une visite dont le but est d’insuffler un souffle vital à l’économie de son pays.

La démarche commence par payer. Le président zimbabwéen réussi à signer des contrats pour rénover des infrastructures et améliorer la production d’électricité dans son pays. Il a salué l’acceptation des Chinois à aider son pays sans conditions inhumaines.

Ce n’est un secret pour personne que Robert Mugabe s’oppose farouchement à l’homosexualité. Ainsi, il vient de déclarer que quand l’Europe et l’Amérique octroient un peu d’aide financière aux pays, ils attachent toujours des conditions, dont l’acceptation de l’homosexualité; ce qu’il n’accepterait jamais.

Le Président zimbabwéen est constant dans sa démarche. «Nous n’acceptons pas l’homosexualité ici. Dieu a fait les hommes et les femmes pour qu’ils puissent avoir des enfants», a-t-il dit.

De plus Robert Mugabe salue les activités que la Chine entreprend en Afrique, «qui sont des projets conjoints alors que les pays de l’Occident empochent tous les bénéfices qu’ils font ». Ainsi, il dénonce la manière dont l’Occident traite l’Afrique et certains abus des pays colonisateurs.

«Ils pensent que l’Afrique est leur propriété réservée par Dieu. Avant ils nous ont opprimés. Ils avaient eu des colonies en Afrique. Ils avaient partagé l’Afrique comme un gâteau. Cette partie appartient aux Anglais, aux Belges et l’autre aux Français, aux Allemands. Il n’y avait qu’une ruée vers l’Afrique. Rien de tel avec les Chinois», a-t-il rappelé.

©Oeildafrique.com 


Tags assigned to this article:
ChineRobert Mugabezimbabwe

Related Articles

Zimbabwe: la vice-présidente, accusée de complot, attaque des journaux gouvernementaux

  La vice-présidente zimbabwéenne Joice Mujuru a annoncé lundi qu’elle allait attaquer en justice des journaux gouvernementaux qui l’accusent de

Robert Mugabe récuse la culture du concubinage au Zimbabwe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a décrié ce qu’il appelle la culture du concubinage dans les cercles gouvernementaux du pays,

Zimbabwe: Mnangagwa nommé vice-président

  L’actuel ministre de la Justice du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, qui, auparavant a été en charge de la police secrète

1 commentaire

Espace commentaire
  1. sd
    sd 4 septembre, 2014, 06:27

    Les africains soutenons Robert Mugabe dans sa démarche relevé son Pays cet inflation. mais bcp des Présidents sont des lâches.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*