France: Hollande le vrai vainqueur de la Présidentielle 2017

Le président François Hollande

François Hollande a réussi là où les observateurs avaient vu une défaite pour lui. Convaincu de ne pas réussir la passe de deux en cas de candidature à l'élection présidentielle de 2017, François Hollande a mis en exécution le fameux "après moi c'est le déluge".

Le Président français pour encore 15 jours, a réussi le lancement d'En Marché avec Emmanuel Macron, son successeur non déclaré. En laissant croire en sa possible candidature, Il a mis en difficulté Manuel Valls et retardé le plus possible l'entrée en campagne de son Premier ministre. Valls qui n'a jamais caché son projet présidentiel a pris la course avec 2 tours en retard.

Au Parti Socialiste, il a laissé Jean-Christophe Cambadélis diriger le paquebot. Sans réelle autorité sur le bureau politique, "Camba" n'a pas réussi à tenir les cadres du parti attirés par l'aventure En Marche! Manuel Valls candidat malheureux ira jusqu'à rompre le contrat de la primaire socialiste et annonce son vote pour Macron.

Le candidat Hamon n'a pas réussi à rassembler et finit par perdre des mois de campagne à négocier avec les écologistes qui n'ont jamais fait plus de 10% à une élection présidentielle. Frondeur, opposé à la politique de Hollande, Hamon a assisté sans armes à la division orchestrée avec finesse par un président revanchard.

La peur des Français de voir le Front National diriger la France ne faisant aucun doute, François Hollande a comme le laisse entendre le livre Bienvenu Place Beauvau, réduit en miettes la campagne de François Fillon. Élu face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, Fillon avait un boulevard pour gagner cette élection. En effet, vainqueur de toutes les élections intermédiaires, Les Républicains avaient la certitude de retrouver le Château. Pour se faire, il eu fallu que le candidat Fillon n'eut aucune affaire juridico-financière digne de troubler les Français et remettre en cause la moral d'un homme qui a fit de la rigueur son cheval de bataille. Embourbé dans une série d'erreurs de communication, Fillon a vu de jour en jour les électeurs lui tourner le dos.

Au soir du premier tour de cette élection Présidentielle, le plan de François Hollande s'est déroulé sans accrocs. Son poulain, Emmanuel Macron est premier au premier tour avec 23%. Manuel Valls a été réduit au rôle d'observateur de la campagne. Benoît Hamon et le Parti Socialiste sont en lambeaux. Fillon le super favoris à la sortie des primaires n'a pas fait le poids face aux affaires.

Dans quinze jours, Emmanuel Macron bénéficiera du front républicain et battra sans grandes difficultés Marine Le Pen. Hollande lui regardera avec fierté son oeuvre s'accomplir.

Roger Musandji Nzanza

Videos

Analyses et Opinions

Le NFAC , les nouveaux Black Panthers ?

Qui est la NFAC, la milice armée noire qui défile dans les manifestations anti-racisme ?

Alors que les tensions raciales se multiplient aux États-Unis, une nouvelle milice afro-américaine a récemment vu le jour outre-Atlantique : la Not Fucking Around Coalition (NFAC). Qui sont ces femmes et ces hommes ? Eléments de réponse.Leurs visages sont régulièrement cagoulés de noirs, leurs vêtements arborent la même couleur. Ces citoyens américains portent des armes, bien visibles.
Le président français Emmanuel Macron reçoit son homologue ivoirien Alassane Ouattara à l'Elysée, le 4 septembre 2020. Crédit : @AOuattara_PRCI

Côte d'Ivoire: Ce qu'il faut retenir de la rencontre Ouattara Emmanuel Macron sur le 3e mandat

Le président Ivoirien Alassane Ouattara a été reçu à déjeuner ce vendredi 4 septembre 2020 à l’Elysée par le président Emmanuel Macron. En marge de ce qui a été de ce déjeuner de travail, un tête-à-tête entre les deux homologues. La question du 3e mandat et la position de Paris surement au cœur de ce huis-clos.
Marche contre la révision constitutionnelle au Mali. / Image d'illustration

Afrique: La révision des Constitutions pour conserver le pouvoir en Afrique

Le président ivoirien Alassane Ouattara et le guinéen Alpha Condé misent sur la modification de la Constitution pour espérer briguer un nouveau mandat avec pour argument que les "compteurs sont remis à zéro".
Guillaume Soro, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. AFP

Côte d’Ivoire recherche désespérément leader politique.

La Côte d’Ivoire a eu soixante ans ce 7 août 2020. A cette occasion, son président lui a offert un cadeau d’anniversaire de très mauvais goût. Alassane Dramane Ouattara est revenu sur sa promesse de ne pas briguer un troisième mandat. C’est ce que lui aurait demandé avec insistance une majorité de sa famille politique. Il a cédé à la tentation du combat de trop. Soit par suivisme, soit par égoïsme, ou alors sous l’effet conjugué des deux.
Kader Diarrassouba, Jeune ivoirien, exilé en France depuis 6 mois, membre Générations et Peuples Solidaires ( GPS )

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République de France, par Kader Diarrassouba

Monsieur le Président, votre élection à la tête de la république française le 7 mai 2017 a sonné pour bien de jeunes africains comme un nouvel espoir, l’espoir qui diminue la peine de toutes les politiques antérieures de la Françafrique. Politique néo-coloniale décrite par François-Xavier Verschave comme « une nébuleuse d’acteurs économiques, politiques et militaires, en France et en Afrique, organisée en réseaux et lobbies, et polarisé sur l’accaparement de deux rentes : les matières premières et l’aide publique au développement.
Rex Kazadi, secrétaire général de Ba patriotes ya Kongo (BPK)

RDC: Rex Kazadi demande à la ville de Kinshasa de déboulonner le statue de Leopold II

Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, ancienne colonie Belge va-t-elle enboiter le pas d'Anvers et déboulonner la statue du roi Leopold II ? C'est en tout cas le souhaite de Rex Kazadi, secrétaire général de Ba patriotes ya Kongo (
Aimé Gata-Kambudi, Juriste spécialisé en Droit Public Approfondi

La gestion de la crise institutionnelle au Kongo central est-elle la preuve  d'un Etat de droit à géométrie variable ?

Une analyse chronologique et démonstrative de la crise qui tend à l’ingouvernabilité de la province, par Aimé Gata-Kambudi.