Youssou N'dour intègre l'Académie royale de musique de Suède, "une fierté" pour l’Afrique

Youssou N'dour

Youssou N'dour figure parmi les neuf nouveaux membres de la prestigieuse Académie royale de musique de Suède. L'artiste sénégalais a été présenté comme un "innovateur" de la musique traditionnelle ouest-africaine.

L'académicien africain

Youssou N'dour, premier Africain à rejoindre cette prestigieuse institution fondée au 18e siècle, n'est pas peu fier d'intégrer l’Académie royale de musique de Suède. Le chanteur et compositeur sénégalais, qui fait résonner la musique traditionnelle africaine partout dans le monde, accueille cette "promotion" avec humilité et la considère comme "un pas de plus" pour l’Afrique, se réjouit-il sur sa page Facebook.

L'écho de la musique traditionnelle 

Youssou N'dour fait partie des cinq membres étrangers qui ont font leur entrée à l'Académie suédoise aux côtés du chef d’orchestre américain Kent Nagano ou bien encore la claveciniste et chef d’orchestre française Emmanuelle Haïm, souligne APS, l'agence de presse sénégalaise. L'auteur et compositeur sénégalais, présenté comme "un innovateur" de la musique ouest-africaine, a été salué pour avoir développé une musique contemporaine en se basant sur un patrimoine musical traditionnel.

Avec son groupe Super Etoile de Dakar, le roi du Mbalax (nom wolof d'un genre musical) a fait connaître la musique populaire du Sénégal en collaborant avec de grands artistes du monde entier comme Peter Gabriel (Shaking The Tree), Paul Simon (Diamonds On the Soles of Her Shoes), Wiclef Jean (How Come), Neneh Cherry (Seven Seconds), et bien d'autres.

Ce n'est pas la première fois que l’artiste engagé, qui a été ministre de la Culture au Sénégal, est récompensé pour sa musique et son talent. Youssou N'dour a déjà reçu de nombreux prix internationaux comme le Polar Music Prize en Suède, ou le Praemium Imperiale considéré comme le "Nobel des arts" au Japon.

 

C’est avec un immense plaisir et une très grande humilité, que j'apprends ma promotion pour intégrer la prestigieuse...

Publiée par Youssou Ndour sur Samedi 10 octobre 2020

 

Videos

Culture

Des statues béninoises exposées au musée du quai Branly à Paris, en 2007. • Crédits : OLIVIER LABAN-MATTEI - AFP

France : Feu vert du Sénat à des restitutions de biens culturels au Sénégal et au Bénin

Le Sénat à majorité de droite a donné mercredi 4 novembre à l'unanimité, après l'Assemblée nationale, son feu vert à la restitution de biens culturels au Sénégal et au Bénin, malgré des critiques sur «la méthode», pointée comme «un fait du prince».
Youssou N'dour

Youssou N'dour intègre l'Académie royale de musique de Suède, "une fierté" pour l’Afrique

Youssou N'dour figure parmi les neuf nouveaux membres de la prestigieuse Académie royale de musique de Suède. L'artiste sénégalais a été présenté comme un "innovateur" de la musique traditionnelle ouest-africaine. L'académicien africain
Un portrait du guitariste légendaire Jimi Hendrix dans la ville portuaire d'Essaouira, au Maroc. (FADEL SENNA / AFP)

Maroc: la légende de Jimi Hendrix bien entretenue dans un village, 50 ans après sa mort

A l'été 1969, Jimi Hendrix fit un bref séjour à Essaouira, une cité fortifiée très touristique au sud du Maroc. De ce voyage, il ne reste pas d'image ni de bande son, mais d'innombrables mythes qui nourrissent la légende de l'icône du rock. Dans le village de Diabat, situé à cinq kilomètres de la ville, certains assurent l'avoir croisé, d'autres disent lui avoir parlé...
KTP

Makea Production : le projet KTP pour promouvoir la musique urbaine africaine

Depuis plusieurs années la musique urbaine truste les premières places des Charts. Les artistes d’origines africaines s’imposent de plus en plus comme des acteurs clé du secteur. Avec son partenariat avec Sony Music France, Makea Production lance un nouveau projet fédérateur pour les artistes urbains africains.
Amazones du Dahomey (WIKIMEDIA COMMONS)

Décès d'Hélène d’Almeida-Topor, l’historienne de l'Afrique coloniale qui a fait connaître "les amazones du Dahomey"

Hélène d'Almeida-Topor s’installe avec son mari béninois, à Porto Novo, au Bénin, en 1960. Agrégée d’histoire, elle enseigne au lycée, puis à l’université. Très vite son intérêt se porte sur la recherche avec une thèse sur "l’histoire économique du Dahomey (1890-1920)" soutenue en 1987.
Couverture ©DR

Littérature - Cyriaque Kouba Nkouamoussou : « Mes héros sont souvent des personnages-victimes »

Ingénieur agronome, Cyriaque Kouba Nkouamoussou s’adonne à l’écriture. Une passion qu’il essaie de transformer en vocation, aussi n’hésite-t-il pas à se jeter à l’eau, sans la crainte d’une hypothermie littéraire. Après Royan, l’enfance volée (Edilivre, 2019), il vient de publier un roman, ou plutôt un conte, Trahison et chantage (Le Lys Bleu Editions).
Couverture ©DR

Rentrée littéraire 2020 : Moyila Ngonda publie « Pour l’amour de Zaïna », un roman réaliste

Docteur en Relations Internationales, diplômé entre autres en Communication Sociale, Moyila Ngonda est haut-fonctionnaire au Ministère des Affaires Étrangères et ancien diplomate de la Mission Permanente du Congo auprès des Nations Unies à New York et à Genève, Ministre Plénipotentiaire de 2e classe et Chargé d’Affaires à l’Ambassade de la République Démocratique du Congo à Paris, avant d’occuper le même poste actuellement à Riyad, en Arabie Saoudite.