Coke Studio Africa rassemble les talents et célèbre la diversité de l’art musical africain

Jason Derulo avec les participants de Coke Studio Africa 2017

On savait que l’Afrique aime la musique. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir sur les chaînes de télévision des émissions dédiées à la musique. Le choix est large. Entre les concours de chants, les interviews d’artistes et les lives, le public africain en a désormais pour son compte. 

Dans cette série de propositions faites aux téléspectateurs, l’émission Coke Studio Africa marque sa différence grâce à une programmation plein de surprises. La première d’entres-elles est de retrouver sur la même scène aussi bien des producteurs de renom que les célébrités artistiques du continent.

Pour cette édition Coke Studio Africa 2016, la direction a fait le choix d’augmenter le nombre de participants, de 11, ils sont passés à 16 cette année avec une couverture médiatique qui dépasse 30 pays à travers le continent africain.

Plusieurs vedettes de la chanson ont également répondu à l’invitation de Coke Studio Africa, au bonheur des téléspectateurs. Parmi les célébrités africaines de cette édition, l’on retrouvera Youssoupha de la République Démocratique du Congo, Locko du Cameroun, Runtown et Yemi Alade du Nigeria, Dji Tafinha de l’Angola, Laura Beg de l’Ile Maurice, Jah Prayzah et Slapdee de la République Centrafricaine, Bisa Kdei et Worlasi du Ghana, Bruce Melodie du Rwanda, Shellsy Baronet et Mr. Bow du Mozambique, Denise de Madagascar, Ozane du Togo et Freeda de la Namibie.

Le but de ces différentes collaborations est expliquer par la direction de Coke Studio Africa. « inspirer les différents talents musicaux du continent et leur permettre de faire vibrer un public élargi de jeunes Africains à travers des collaborations et des coopérations artistiques inédites. »

Encore une fois, Coke Studio Africa a démontré l’efficacité son concept musical non compétitif « qui a pour objectifs de rassembler les talents africains autour d’une même plateforme et de célébrer la diversité de l’art musical africain. »