Algérie: Une statue emblématique de Sétif vandalisée au burin

Un homme, atteint de « déficience mentale » selon la police, a endommagé lundi à coups de burin la statue féminine de l’emblématique fontaine Ain El Fouara de Sétif (Algérie) | CAPTURE D'ECRAN

Un vandale vraisemblablement atteint d’une « déficience mentale » a attaqué au burin la statue d’une femme nue sur la fontaine Ain El Fouara, à Sétif (Algérie). La sculpture, emblématique pour les habitants de la ville, est endommagée au visage et aux seins.

Un homme, atteint de « déficience mentale » selon la police, a endommagé lundi à coups de burin la statue féminine de l’emblématique fontaine Ain El Fouara de Sétif (Algérie), à 300 km à l’est d’Alger.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un homme barbu et vêtu d’un qamis blanc – une tenue islamique originaire du Golfe adoptée par les salafistes en Algérie – s’attaquer, depuis le socle de la fontaine à plus de 1,50 mètre du sol, au visage et aux seins de la statue avec un marteau et un burin.

 

Des photos publiées sur les réseaux sociaux montrent les dommages causés : le visage et l’un des seins ont complètement disparu, tandis que l’autre est abîmé. Des passants ont tenté de l’interrompre en lui lançant des pierres avant l’arrivée de la police. Finalement interpellé, l’homme de 34 ans originaire d’une commune située à 35 kilomètres de Sétif présente selon les autorités une « déficience mentale » grave.

Un monument emblématique de la ville

 

Le ministre algérien de la Culture Azedine Mihoubi, originaire de Sétif, « a dénoncé avec une grande consternation le comportement hystérique » du vandale. « La police a arrêté l’auteur et la justice déterminera les motifs de cet acte odieux et condamnable », a-t-il déclaré, ajoutant que « des spécialistes sont déjà sur place pour déterminer l’étendue et la nature des dommages et adopter les normes de restauration appropriées ».